15 mai 2013

La Cour des Comptes au service de l'austérité pour le peuple. Les fraudeurs fiscaux ont encore de beaux jours devant eux!

  Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, socialiste promu par N.Sarkozy à ce poste,  ressort des tiroirs quelques vieilles lunes fiscales et les livre, rafraîchies, au pouvoir politique, pour qu’il s’en serve!         On pourrait dire aujourd’hui des éminents dignitaires de la très éminente Cour des comptes, ce que l’on disait autrefois de certains hauts personnages de l’armée française : « Ils n’ont pas inventé la poudre, mais ils s’en servent ! » C’est ce que fait... [Lire la suite]