08 février 2013

Encore 25 arrestations arbitraires opérées par l'armé israélienne en Cisjordanie

Encore 25 arrestations arbitraires

lundi 4 février 2013

Une vague d’arrestation a été opérée par l’armée israé­lienne dans plu­sieurs villes pales­ti­niennes de Cis­jor­danie et plus par­ti­cu­liè­rement à Naplouse, Tul­qarem, Ramallah, Hébron, et Qalqilya.

25 res­pon­sables et députés du Hamas ont été visés, parmi les­quels trois membres du Conseil Légis­latif Pales­tinien : Ahmad Attoun, qui est interdit de séjour à Jéru­salem, ville dont il est pourtant l’élu, Hatem Qfaisha et Mohamed Ismaël Al-Tal, députés d’Hébron. Ces trois députés, avaient déjà purgé plu­sieurs années de prison et connu l’arbitraire total de la « détention administrative »

L’opération de l’armée israé­lienne s’est déroulée, tôt dans la matinée du4 février, en pleine « zone A » théo­ri­quement sous contrôle exclusif de l’Autorité Palestinienne.

Ces arres­ta­tions portent à 15 le nombre de députés détenus dans les prisons israé­liennes. Israël met tout en œuvre pour empêcher la récon­ci­liation nationale pales­ti­nienne et tor­piller les efforts pour sa réa­li­sation. Les diri­geants Israé­liens n’ont d’ailleurs jamais caché leur hos­tilité au rap­pro­chement entre les parties pales­ti­niennes. Ils avaient à plu­sieurs reprises menacé de geler le transfert de fonds dus aux Pales­ti­niens si ces der­niers avan­çaient sur le chemin de l’unité. Mais puisque ces fonds ne sont plus versés régu­liè­rement depuis l’admission de la Palestine à l’ONU, les diri­geants israé­liens, forts de l’impunité dont ils jouissent, ont choisi la manière forte, celle de la répression tous azimuts.

Ceux qui misaient sur un chan­gement de la poli­tique israé­lienne après les élec­tions viennent de se voir opposer un cin­glant démenti. La com­mu­nauté inter­na­tionale doit revoir sa façon de faire en s’inspirant du dernier rapport de la mission d’enquête de l’ONU et des recom­man­da­tions qu’il pré­conise. La paix ne peut se faire si aucune pression autre que verbale n’est exercée sur Israël pour l’amener à res­pecter le droit inter­na­tional et à cesser immé­dia­tement sa poli­tique répressive et ses vio­la­tions répétées des droits humains.

L’Association France Palestine Solidarité demande aux auto­rités fran­çaises d’agir avec force en ce sens sans attendre ! Pour sa part, elle conti­nuera sa cam­pagne de par­rainage des pri­son­niers pales­ti­niens et son soutien à leur lutte jusqu’à leur libération.

Le Bureau National

 

Militaires israéliens Prison de RamonPRISON DE RAMON (août 2012)

Les détenus se sont affrontés avec les soldats israéliens pendant environ deux heures après que l'armée a essayé de les forcer à subir une fouille à nu à la prison de Ramon. Sept détenus ont été blessés, et plusieurs détenus ont été envoyés à l'isolement.

 

 

 

 

Posté par ami entends tu à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Encore 25 arrestations arbitraires opérées par l'armé israélienne en Cisjordanie

Nouveau commentaire